Le Parlement italien a soutenu la reconnaissance d’unions civiles pour les couples de même sexe lors d’un vote de confiance le 11 mai 2016 pour le Premier ministre Matteo Renzi. Jusqu’à ce vote, l’Italie était la dernière grande démocratie occidentale à ne pas reconnaître légalement les partenariats entre personnes de même sexe. La reconnaissance du partenariat de personnes de même sexe demeure un sujet controversé en Italie, faisant face à une forte opposition des conservateurs catholiques. Les députés de la chambre basse ont voté à 369-193 pour le gouvernement. L’approbation finale de la loi est prévue le 12 mai 2016. Avant le vote, M. Renzi a écrit sur son compte Facebook: «Aujourd’hui est un jour de fête pour un si grand nombre ».

Human Rights Watch rappelle que, depuis 2010, plusieurs juridictions italiennes ont jugé que les couples de personnes de même sexe ont droit à la reconnaissance de leur partenariat, et les grandes villes, y compris Rome et Milan, ont permis aux couples de même sexe d’enregistrer symboliquement les mariages célébrés à l’étranger. En Juillet 2015, la Cour européenne des droits de l’homme a jugé que l’Italie a violé le droit à la vie privée et la vie familiale des requérants en omettant de fournir une protection juridique suffisante et fiable pour les couples de même sexe. Les unions civiles ne sont pas la même chose que le mariage de même sexe, qui est légal dans plusieurs Etats membres de l’UE: Belgique, Danemark, France, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède, et Royaume-Uni, à l’exclusion d’Irlande du Nord.

Plus d’informations, visitez les liens suivants: Human Rights Watch: Italy: Same-Sex Civil Unions Made Possible After Vote, Adoption Still Lacking  BBC: Italian MPs back same-sex unions in vote for Renzi Le Monde: L’Italie donne son feu vert pour créer une union civile ouverte aux homosexuels