CBC rapporte que le Canada compte abandonner son statut d’objecteur permanent à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. La déclaration – adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU en 2007 – reconnaît les droits fondamentaux des populations autochtones, ainsi que les droits à l’autodétermination, la langue, l’égalité et la terre, entre autres. L’Australie, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande et le Canada se sont opposés à la déclaration lors de l’adoption en 2007. L’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis ont changé leur position en 2009 et 2010.

« Nous sommes pleinement l’adoption de ce travail et de le mettre en œuvre dans le cadre des lois du Canada, qui est notre charte », a déclaré la ministre des affaires autochtones et du nord Carolyn Bennett, le 9 mai 2016.

Pour plus d’informations, visitez le lien ci-après: CBC Radio Canada International

Le texte de la déclaration peut être consulté via le lien ci-après: Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones